Les réalisations

8 septembre 1991,  Beauport

L'Association, en compagnie du maire de Beauport M. Jacques Langlois, à profité de son cinquième ralliement pour dévoiler une plaque à la mémoire de leur ancêtre percheron, Guillaume Pelletier. Plus de 500 Pelletier ont ainsi souligné le 350e anniversaire de son arrivée en Nouvelle-France. 
 

Les cérémonies entourant l'inauguration officielle de la stèle commémorative se sont déroulées à proximité de la Maison Tessier-Laplante à Courville (2328 Ave Royale, Beauport, Qc), N46 53.098, W71 09.478, soit sur les lieux même où Guillaume Pelletier, son épouse Michèle Mabille et leur fils Jean se sont établis en 1641. Concédée par le premier seigneur de Beauport, Robert Giffard, la terre ancestrale des Pelletier avait une largeur de 6 arpents de front sur le fleuve Saint-Laurent et s'étendait en profondeur jusqu'à la rivière Montmorency. Fait intéressant à souligner, elle compte aujourd'hui deux églises, celle de Saint-Louis de Courville et de Saint-Grégoire de Montmorency.

La commission de toponymie, organisme responsable de la gestion des noms de lieux au Québec, a accédé à la demande de l'association en profitant de cette occasion pour officialiser le toponyme « Brésolettes » qui désignera dorénavant cet emplacement.

Cette nouvelle dénomination rappellera le lieu de naissance de Guillaume Pelletier. Selon l'écrivain Robert Prévost, Bresolettes était la plus petite des communes de l'ancien comté du Perche et le père de Guillaume, Éloi, y avait établi résidence pour y exercer le métier de charbonnier.

23 octobre 1998, St-Roch-des-Aulnaies.
 

Il est intéressant de mentionner que la belle pierre qui sert de support à la plaque commémorative provient de la ferme Beaux-Prés de St-Roch-des-Aulnaies, qui appartient à Réal et Placide Pelletier. Elle vient donc de la terre ayant appartenu à l'ancêtre Jean.

Ce jour-là, le président de l'Association des familles Pelletier Inc, Denis Pelletier, accompagné par une trentaine d'invités, a dévoilé une plaque commémorant l'établissement de l'ancêtre Jean Pelletier à la Grande-Anse, et plus précisément à St-Roch-des-Aulnaies.

Cette plaque à été fixée au monument de pierre que l'Association avait érigé le 7 août 1998, à l'aube de son 12e ralliement annuel, sur le site du manoir seigneurial et de son moulin banal. La stèle commémorative à été dressée à côté de celle qui a été érigée en l'honneur de Pierre St-Pierre, l'autre pionnier de St-Roch-des-Aulnaies.

Dans son allocution de circonstance, le président a rappelé que non seulement Jean Pelletier et Pierre St-Pierre avaient été, en 1679, les deux pionniers de St-Roch-des-Aulnaies, mais aussi que les familles Pelletier et St-Pierre furent les deux seules à y habiter pour une quinzaine d'années. C'est pourquoi aucun autre monument ne sera érigé sur le site du domaine.

 2000, Rivière-Ouelle
 

Le monument érigé en souvenir de Jean Pelletier et Anne Langlois, dans le cimetière de Rivière-Ouelle, a été installé à l'entrée du lieu de repos dans une aire spécialement aménagée « en souvenir de nos familles ancestrales ».

Jean Pelletier et Anne Langlois  ont été inhumés dans ce cimetière.

 

Jean Pelletier
1627 - 1698

Anne Langlois
1637 - 1704

 

© Association des Familles Pelletier Inc.  2015